Comment extraire le CBD du chanvre ?

Comment extraire le CBD du chanvre ?

août 19, 2021 0 Par cbdhempdeals
Rate this post

Les plants de chanvre contiennent des molécules de CBD sous forme d’acides. L’extraction de cette substance requiert l’utilisation de techniques spécifiques qui peuvent transformer ces acides en substance consommable. Ainsi, le CO2, des solvants liquides et de l’huile peuvent être mis à contribution. Certaines conditions thermiques sont également requises pour réussir cette opération. Voici comment extraire le CBD du chanvre !

Une extraction par CO2 supercritique

L’une des techniques les plus efficaces pour extraire le CBD du chanvre est la méthode chimique d’extraction par CO2 supercritique. C’est le plus récent procédé employé par les extracteurs du cannabinoïde. Elle est également la plus développée à l’échelle industrielle. L’extraction par CO2 supercritique est très onéreuse et requiert des matériels assez complexes issus d’une technologie de pointe.

Cette technique consiste à extraire de façon sélective les molécules en fonction de leur nature chimique. Le CO2 subit alors un chauffage intense pour passer à un état supercritique. Il est ainsi sous une forme mi-liquide et mi-gazeux. C’est dans ces conditions qu’il devient favorable à la décarboxylation des acides du CBD contenus dans le chanvre. La chaleur résultant du processus permet l’activation des propriétés cannabinoïdes.

En vérité, dans son état brut, le chanvre ne contient ni du CBD, encore moins du THC. Ces composantes étaient sous forme d’acide dans le cannabis. C’est la chaleur issue du chauffage et du fumage qui va permettre à ces acides d’éclater pour devenir du CBD.

Une extraction par solvant liquide

Des solvants liquides peuvent être utilisés pour extraire le CBD du chanvre. Ce procédé consiste à placer les plants de chanvre dans une substance à même de favoriser cette extraction. L’éthanol, le butane ou le propane sont les solvants les plus utilisés dans ce processus. Le chanvre sera additionné à l’un de ces solvants et soumis à une température élevée. Le solvant va s’évaporer une fois que la procédure de chauffage de la solution est achevée. Seul le cannabidiol ainsi que ses terpènes vont demeurer.

Lire aussi : où trouver de l’huile de CBD ?

La technique d’extraction par solvant est à la portée des professionnels comme des particuliers. Elle est peu coûteuse comparativement à certaines techniques, mais très risquée. Les solvants utilisés sont, en effet, très inflammables. Ils se doivent d’être traités avec précaution afin que ceux qui les manipulent soient à l’abri de tout danger. Globalement ce procédé d’extraction présente moins d’avantages, que ce soit pour l’obtention d’un produit de qualité ou pour la sécurité de la personne.

Procéder à une extraction à base d’huile

L’huile est également utilisée dans le processus d’extraction du CBD. Cette méthode est accessible à de nombreuses personnes, compte tenu de sa simplicité. C’est généralement l’huile d’olive, de coco ou de sésame qui est prise en compte. Une solution composée essentiellement de chanvre et d’huile sera préparée à cet effet. Celle-ci subira après un chauffage au cours duquel le CBD sera extrait.

L’utilisation de ces différentes huiles garantit une meilleure qualité du CBD qui en sera retiré. Ce dernier ne manquera pas des nutriments nécessaires à un bon usage du cannabinoïde. Toutefois, cette méthode ne vous donne pas d’obtenir un CBD avec une teneur importante. La conservation des produits issus de cette technique ne se fait pas non plus sur le long terme.

(Visited 8 times, 1 visits today)